Il n’est pas suffisant de connaître les règles de droit français

Il n’est pas suffisant de connaître les règles de droit français

Denis Borgia


JURIDIQUE


Le poste
« Mon quotidien est fait de discussions avec les dirigeants d’entreprises, les responsables juridiques et les directeurs administratifs de sociétés dont les activités dépassent les frontières de la France (qu’il s’agisse de l’Europe ou du monde en général), en vue de la négociation, la rédaction et la révision de contrats. Cet aspect occupe environ 70% de mon temps. Les déplacements sont fréquents. Le contentieux, notamment en matière arbitrale, occupe le reste de mon temps. J’ai eu la chance d’être recruté, durant mon cours universitaire, par un grand cabinet de droit des affaires canadien (Ogilvy, Renault), où j’ai découvert le monde de l’entreprise »..  

Les missions
« Je rédige et participe à la négociation de tous types d’accords conclus par l’entreprise et ses filiales à l’étranger avec ses partenaires. Je gère également le dossier ‘Fusions et acquisitions’. Je suis un interlocuteur privilégié pour les problématiques juridiques pour l’ensemble des services de l’entreprise et défends leurs intérêts dans le cadre de litiges et contentieux ».

Attraits et exigences
« Le commerce international ouvre une fenêtre extraordinaire sur le monde et sa diversité. Il faut être précis, carré. Une recherche de solutions concrètes est indispensable pour dénouer les problématiques de l’importexport de groupes de sociétés possédant diverses implantations et pour la prévention et le règlement des différends transfrontaliers. Il est important d’avoir une bonne connaissance des règles appliquées en common law des contrats. En effet, les contrats internationaux sont la plupart du temps rédigés suivant les méthodes et les règles anglo-saxonnes. Il n’est donc pas suffisant de connaître les règles du droit français. » 

Les conseils
« Il faut vivre avec son temps. Les technologies modernes imposent de travailler encore plus vite. Il faut donc disposer de compétences variées car les clients exigent une réactivité de notre part ».

Denis Borgia
Juriste droit international
Cabinet Borgia and Co
CCE Nouvelle-Aquitaine