Mon terrain de jeu, c’est le monde

Mon terrain de jeu, c’est le monde

Gilles Maller


INDUSTRIE


Le poste
J’ai une double casquette, directeur commercial et responsable du développement international. Cela fait 25 ans que je travaille chez Clextral, après un début comme VSNE (ex VIE) à Moscou. Puis j’ai été responsable export aux Pays-Bas, avant d’intégrer les USA pendant 6 ans comme directeur commercial Amérique du Nord et du Sud. Rentré en France en 2004, j’ai piloté les Centres de recherche avant de prendre en charge les services vente dans nos implantations….Une carrière suivie dans la fidélité et maintenant, je pilote toutes les filiales, soit 12 filiales ou bureaux dans le monde qui sont tous chargés de vérifier que la stratégie de Clextral est bien implémentée dans leur zone On est en permanence sur des problématiques différentes. Ce côté qui oblige à tirer le meilleur de la multiculturalité  est une force pour une ETI innovante et tournée vers l’international comme notre entreprise.

Les missions
Les différents postes que j’ai occupés dans le monde m’ont amené à envisager d’ouvrir des bureaux à travers le monde. Il s’agissait là de recruter des responsables locaux qui connaissaient la zone. Donc, parmi ces 12 filiales et ces bureaux, dans le monde, il y a des petites et des grosses structures.  En Asie où les implantations sont nombreuses, on a une personne par pays, en Inde, Chine, Australie, Vietnam, Indonésie et mon relais local sur la zone Asie est à Djakarta. C’est un ingénieur qu’on a recruté il y a deux ans. Il comprend bien les mentalités, il comprend et agit vite et on peut se réjouir de ses capacités d’ouverture pour une communication directe. L’essentiel est que sur place les gens soient dynamisés, qu’ils aient bien compris que leur apprentissage était constant. L’international oblige à se ressourcer en permanence.


Attraits et exigences
On apprend tout le temps. On apprend aussi l’humilité et on doit être en apprentissage dans l’attitude. C’est un rebondissement permanent. On a des collaborations qui sont de vraies aventures humaines que l’on vit ensemble. Le point faible est la frustation parce qu’on ne peut être de partout à la fois. Alors, cela force à la délégation… 

Les conseils
Go West ! Allez à l’international ! N’hésitez pas à aller étudier à l’étranger, engagez vous dans un V.I.E si vous en avez l’opportunité. Au début, cela peu paraître compliqué. Même si on trouve que les expériences sont dures, on en ressort grandi, plus fort et on apprend beaucoup.

Gilles Maller
Vice-Président Clextral
CCE Auvergne-Rhône-Alpes