Garder son sang-froid est vital

Garder son sang-froid est vital

Benjamin Reboul


BANQUE


Le poste
J’ai un parcours quelque peu atypique. Au départ, je n’ai pas une culture internationale de part mon histoire personnelle. Et ce n’est pas un objectif. Je découvre l’étranger dans la cadre de mes études où après un diplôme obtenu à l’Ensimag – une école d’ingénieurs- je passe un an à Londres grâce à Erasmus. Quand je rentre, j’intègre une société informatique qui travaille avec la Crédit-Agricole. La banque finira par me débaucher et je bascule alors, pour faire court, dans le conseil aux entreprises qui ont des problématiques nationales et internationales. Après Paris et Grenoble, j’ai intégré le bureau de New-York fin 2017. En tant que Banquier d’entreprises au sein du CA-CIB (La banque de financement et d’investissement du Crédit-Agricole, ndlr). Mon rôle, ici, est de m’occuper des clients de la banque qui ont des intérêts aux USA, au Canada et en Amérique du Sud. Je manage une équipe de cinq personnes.  

Les missions
Ma mission est d’orienter et de conseiller nos clients. Ce qui implique de comprendre et d’anticiper leurs besoins afin de leur proposer les produits ad hoc. Cette connaissance fine des clients me permet ensuite de me retourner en interne pour solliciter nos services sur place : juridique, commercial, fiscal etc. Dans une demande de prêt, c’est à nous dévaluer les risques et la capacité de remboursement du client ; dans une acquisition, c’est à nous d’étudier la justesse de l’opération. Si je sers les clients existants, j’ai également un rôle de prospection afin d’augmenter notre volume d’affaires.

Attraits et exigences
Fréquenter des dirigeants d’entreprises internationales est enrichissant à titre professionnel et personnel. Dans ce job, on doit s’informer en permanence, presque tout connaître, et donc se remettre en cause tous les jours. Pour réussir, la curiosité, l’adaptabilité et la rigueur sont impératives. La gestion du stress n’est pas une vue de l’esprit. Si on est submergé, on entraîne tout le monde dans le mur. Bref, garder son sang froid est primordial.  

Les conseils
J’estime qu’il faut savoir sortir de sa zone de confort. Les certitudes que vous pouvez avoir en France ne s’appliquent pas à l’étranger. Ce qui incite à l’humilité lorsque vous arrivez dans un pays. Il ne faut pas pour autant faire de complexe. Nous possédons tous des qualités et les faire valoir. Le socle familial est primordial. Je trouve aussi mon équilibre dans le sport. Vital !

Benjamin Reboul
Crédit-Agricole-CIB
Directeur du bureau de New-York