“ La formation est une mission stratégique des Chambres de Commerce et d’Industrie ”

“ La formation est une mission stratégique des Chambres de Commerce et d’Industrie ”

Pierre Goguet


Au centre des annonces du gouvernement avancées par le Premier Ministre en février dernier, les CCI  se voient confortées dans un rôle de terrain et de transformation des entreprises françaises pour qu’elles soient plus performantes à l’international. 

Pierre Goguet, le Président de CCI France pense que le 1er travail est sans doute la « culturation » du chef d’entreprise ou de l’entrepreneur sur les sujets de l’international. 

« C’est une mission de formation, voire de transformation de certains de nos dirigeants pour appuyer leur formation à l’international et celle de leurs collaborateurs. Les CCI et les Conseillers du Commerce extérieur de la France ont été associés dans cette mission. » explique Pierre Goguet. 

« Cela peut prendre plein de formes, mais la 1ère d’entre elles est, bien sûr, la formation en langues.  Les CCI prendront leur part sur ce sujet, car nous avons un réseau de CEL partout sur le territoire avec 3000 formateurs qui forment déjà chaque année près de 80 000 personnes dans 26 langues différentes, mais nous ne devons pas nous arrêter là. ». « Nous avons aussi créé deux formations diplômantes qui sont dispensées sur tout le territoire, des formations de technique à l’international et une autre de responsable en commerce international et de manager en commerce international. Nous avons également notre réseau de grandes écoles de commerce qui ont toutes développé des formations à l’étranger en partenariat avec d’autres grandes écoles. Mais dans tout cela c’est vrai que nous ne sommes pas assez présents sur la formation des dirigeants d’entreprises et nous allons dans le cadre de Team France Export nous y employer. »

Aujourd’hui la formation représente 40% du CA réalisé par les CCI, dans le cadre de la baisse des revenus des CCI c’est donc devenu une activité clé. 

En mettant en place le CCI Store en ligne les Chambres de Commerce comptent également développer le e-learning. « Le portail que nous avons lancé récemment : CCI store peut être aussi le vecteur digital de diffusion d’e-learning de Mooc qui restent à inventer, mais nous allons nous employer à labelliser des formations sur le sujet notamment des langues et des techniques du commerce international. »

Sur le besoin de ressources qualifiées dans les entreprises, Pierre Goguet veut réaffirmer la pertinence du VIE. « Le Volontaire International en Entreprise est une excellente procédure qui permet à une entreprise de se projeter sur les marchés étrangers. Car une fois l’étude de faisabilité réalisée, il faut être présent localement. Nous proposons avec les CCI Françaises à l’étranger, un réseau très performant pour accueillir à moindre coût ces VIE de la même façon que les opérateurs privés de l’OSCI peuvent le faire. Nous militons également pour que ce VIE soit étendu à de l’emploi en France dans les entreprises qui veulent s’internationaliser. » 

« Il faut également mieux utiliser nos réseaux et jouer collectif » reprend Pierre Goguet, « La première des choses est de motiver nos grandes entreprises à jouer le jeu avec nos PME à l’international, c’est le sens d’un texte que nous avons signé entre le Medef, les CCE et les CCI au profit de nos PME. Mais c’est aussi utiliser le réseau des Alumni de nos grandes écoles, notamment ceux qui sont en poste à l’étranger et qui parfois occupent des postes clés et qui peuvent aussi être mobilisés en la matière. C’est le sens d’une prochaine action que nous allons proposer dans le cadre de Team France Export. »

Pierre Goguet
Président de CCI France